Plaine Vallée, au cœur des politiques Climat-Air-Energie

Édité le 26 novembre 2020

©Ademe

Dans le cadre de la nouvelle mandature, Plaine Vallée élabore son Plan Climat Air Energie, un outil stratégique visant à planifier le développement durable du territoire.

Vers la transition énergétique du territoire

Afin de réduire l’impact de la consommation énergétique sur l’environnement, des objectifs de développement durable ont été fixés par l’ONU, la COP 21 et le Grenelle de l’environnement. Ces objectifs, définis dans la Loi Énergie-Climat visent à diminuer de 40% les émissions de gaz à effet de serre, préserver et améliorer la qualité de l’air, s’adapter aux changements climatiques, réduire la consommation d’énergies fossiles et augmenter la part des énergies renouvelables.

C’est aux intercommunalités qu’il appartient de mettre en œuvre et de coordonner cette transition énergétique au niveau local pour adapter leur territoire aux changements environnementaux. Dans cette perspective, Plaine Vallée élabore son projet territorial de développement durable, appelé Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET). Action phare de cette nouvelle mandature, le PCAET à la fois, stratégique et opérationnel, s’inscrit dans une démarche transversale qui propose des solutions concrètes pour endiguer le dérèglement climatique.

Première étape du Plan Climat Air Energie Territorial : Le diagnostic partagé

La transition énergétique et l’amélioration de la qualité de l’air requièrent une action collective, citoyenne et orchestrée au niveau local. C’est pourquoi l’élaboration du PCAET mobilise tous les acteurs du territoire (collectivités, entreprises, commerces, associations, citoyens, fournisseurs d’énergie… ).

La première étape consiste à établir un diagnostic partagé avec les acteurs locaux. Celui-ci servira à établir une stratégie territoriale qui permette de répondre aux enjeux posés par le changement climatique.

De cette stratégie résultera un plan d’actions concret adapté au territoire de Plaine Vallée, dont les impacts seront mesurables et bénéfiques pour les habitants de l’agglomération. Une fois le plan d’actions arrêté et le PCAET rédigé, il sera évalué par l’Autorité Environnementale, afin d’être adopté, courant 2022, par le Conseil Communautaire.

Les grandes étapes du PCAET :

  • un diagnostic
  • une stratégie territoriale
  • un plan d’actions portant sur :
    • l’amélioration de l’efficacité énergétique
    • le développement coordonné des réseaux de distribution d’électricité, de gaz et de chaleur
    • l’augmentation de la production d’énergies renouvelables
    • la valorisation du potentiel d’énergie issue de la récupération
    • le développement du stockage et optimisation de la distribution d’énergie
    • le développement de territoires à énergie positive
    • la limitation des émissions de gaz à effet de serre
    • l’anticipation des impacts du changement climatique
  • un dispositif de suivi et d’évaluation

Le PCAET doit être révisé tous les 6 ans et prendre en compte les schémas régionaux du climat, de l’air et de l’énergie (SRCAE) et de cohérence territoriale (SCOT).

En savoir plus sur le PCAET

logo de lien pour partager la page sur Facebooklogo de lien pour partager la page sur Twitterlogo de lien pour partager la page sur Google pluslogo de lien pour partager la page par email

AGENDA