[COVID-19] Recommandations sanitaires, centres de santé, déplacements…

Édité le 04 avril 2020

Le ministère des Solidarités et de la Santé actualise ses recommandations régulièrement pour protéger votre santé et vous recommander les bons gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19. 

Appliquer les gestes barrière

Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Limiter les déplacements et éviter les contacts

Conduite à tenir en cas de symptômes de Covid-19

Afin de permettre la meilleure régulation des urgences, appelez d’abord votre médecin (si symptômes légers, début de toux, apparition de fièvre) ou le 15 (si détresse respiratoire) avant de vous déplacer.Pour plus d’informations (non spécifiquement médicales) sur ce virus et les mesures prises pour y faire face :

Vos centres ambulatoires de dépistage

Centres ambulatoires de dépistage du Covid – 19 dans le Val d’Oise :

DEUIL-LA BARRE : C2I, AU 35, RUE ABEL-FAUVEAU

  • Consultations gratuites sur rendez-vous au 01 34 28 65 01
  • Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h, samedi de 9h à 12h

BEAUMONT-SUR-OISE – MAISON DES ASSOCIATIONS JACQUES LARIDAN

  • Consultations gratuites sur rendez-vous au 01 30 28 79 76/70 76
  • Ouvert du lundi au samedi

TAVERNY – GYMNASE MUNICIPAL DE TAVERNY

SAINT-BRICE-SOUS-FORÊT

  • Consultations gratuites sur rendez-vous au 01 39 33 28 90
  • Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12 h et de 14 h à 17 h

SARCELLES

  • Consultations gratuites sans rendez-vous au 01 34 38 20 00
  • Ouvert de 9 heures à 12 heures, et de 14 h à 20 h

Vos déplacements

Depuis le 24 mars un état d’urgence sanitaire prévoit un confinement plus strict.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation de déplacement dérogatoire pour :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
  • déplacement pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés ;
  • se rendre auprès d’un professionnel de santé (ne sont autorisés que les soins urgents, qui ne « peuvent être différés » ou « être assurés à distance », sauf pour les patients atteints d’une affection de longue durée) ;
  • se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile (dans un rayon de 1 km de chez soi (Je calcule mon périmètre autorisé), maximum pour une heure et une fois par jour) et sans aucun rassemblement.

La création numérique de l’attestation de déplacement dérogatoire est en ligne, vous pouvez la générer sur : https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

Remplissez vos informations sur le formulaire en ligne, un fichier PDF accompagné d’un QR Code indiquant la date et l’heure de conception du document est alors édité. Ce fichier doit être présenté lors du contrôle sur smartphone ou tablette.

Ce service est accessible sur tout type de terminal mobile. Il a été conçu pour être facilement utilisable par les personnes en situation de handicap. Aucune donnée personnelle n’est collectée.

La dérogation de sortie sur papier reste valable. Il faudra la dater en précisant l’horaire de sortie. Elle n’est utilisable qu’une seule fois et doit être renouvelée à chaque sortie. Vous pouvez aussi la reproduire sur papier libre.

Attention, il est impératif de respecter le confinement. Les sorties sont interdites sauf dans les cas énoncés par la loi d’urgence sanitaire.

Si vous n’êtes pas en possession de cette attestation, vous vous exposez à une amende forfaitaire de 135 euros. Cette amende « peut être majorée à 375 euros et, en cas de récidive dans les quinze jours à 200 euros. Cette amende forfaitaire majorée, c’est-à-dire dans le cas où elle n’est pas payée dans un délai de 45 jours, est désormais établie à 450 euros.

L’accès du public aux parcs, jardins, promenades, équipements sportifs d’accès libre, massifs forestiers et berges situés dans le Val-d’Oise est interdit par arrêté préfectoral jusqu’au 31 mars.

 

En savoir + :

logo de lien pour partager la page sur Facebooklogo de lien pour partager la page sur Twitterlogo de lien pour partager la page sur Google pluslogo de lien pour partager la page par email