Assainissement : nos équipes ont besoin de vous, adoptez les bons gestes pendant le confinement !

Édité le 07 avril 2020

Adopter les bons réflexes pour ne pas entraver les réseaux d’assainissement permet de limiter les interventions de nos équipes tout en préservant le milieu naturel.

Halte aux lingettes dans le réseau d’assainissement ! Le mythe de la lingette biodégradable

Les lingettes, c’est pas dans les toilettes !

Pendant cette période de confinement, nous sommes nombreux à entreprendre le grand nettoyage de printemps. Cependant, nous attirons votre attention sur l’utilisation de lingettes.
Bien pratiques pour désinfecter les surfaces et faciliter l’entretien de nos intérieurs, en quelques années, elles sont devenues un véritable fléau pour l’environnement et les réseaux d’assainissement. Savez-vous que leur dégradation reste partielle ?

Il ne faut que quelques heures à vos eaux usées pour parvenir aux postes de pompage. A contrario, les lingettes, même celles mentionnées biodégradables, se décomposent bien plus lentement.

Elles s’accumulent et s’agglomèrent dans les réseaux allant jusqu’à les obstruer. Le service assainissement intervient à ce titre plusieurs fois par semaine pour déboucher des réseaux et aider des riverains qui ont inondé leur habitation.

Compte-tenu de la période de confinement, les interventions répétées mobilisent les agents de salubrité publique, qui ne peuvent plus se concentrer sur leurs missions essentielles de préservation et d’entretien des réseaux d’eaux usées et pluviales.

En résumé, jeter les lingettes dans les réseaux d’assainissement :

  • Risque de boucher vos toilettes et vos canalisations
  • Obstrue les réseaux d’assainissement
  • Provoque le dysfonctionnement des pompes des stations de relevage
  • Engorge les stations d’épuration
  • Peut générer des débordements des eaux usées vers le milieu naturel

J’adopte les bons gestes : Je ne jette pas « tout à l’égout » !

Afin d’assurer le bon fonctionnement des réseaux et ainsi préserver le milieu naturel, vous ne devez jamais jeter dans le réseau d’assainissement :

Des objets solides !

Les objets solides tels que les lingettes, cotons-tiges, serviettes hygiéniques, tampons, mégots, litière pour chat…et même essuie-tout ou mouchoirs en papier doivent être jetés à la poubelle. Ils sont susceptibles de s’agglomérer pour former des bouchons qui bloquent l’écoulement et provoquent la mise en charge des réseaux. Les eaux usées peuvent alors remonter dans les habitations ou déborder sur les trottoirs et les routes et polluer le milieu naturel. De la même manière, vos restes alimentaires, peuvent boucher vos siphons et canalisations. Jetez-les à la poubelle ou dans votre composteur !

Des huiles et matières grasses !

Il ne faut pas les déverser dans les éviers, dans les lavabos, ou encore les toilettes au risque de boucher vos siphons et réseaux intérieurs. En effet, elles s’accumulent dans les collecteurs pour former des pains de graisse et entravent l’écoulement des eaux usées. Pour des petites quantités, il est recommandé de verser vos huiles et graisses de cuisson dans un récipient destiné aux ordures ménagères.

Des produits toxiques ou médicaments !

Les produits toxiques comme les peintures, vernis, solvants ou produits de jardinage réduisent l’efficacité du traitement biologique des eaux usées par les bactéries. Ils peuvent aussi s’avérer chimiquement dangereux pour les agents d’exploitation descendant dans les réseaux d’assainissement. Ces produits doivent être déposés en déchèterie.

Les principes actifs des médicaments ne sont que partiellement élimés dans la station d’épuration et se retrouvent en quantité significative dans les eaux de rivière, occasionnant ainsi des perturbations sur la faune et la flore. Il ne faut donc pas jeter les médicaments dans les évacuations d’eaux usées mais les rapporter en pharmacie.

Quant aux produits ménagers et d’entretien, il préférable de les choisir biodégradables et ne pas les surdoser.

Que fait l’Agglomération en matière d’assainissement ?

L’Agglomération Plaine Vallée gère la collecte des eaux usées et pluviales sur les 18 communes qui la constituent. Au quotidien, elle entretient et rénove un réseau de canalisations de 670 km, et accompagne les particuliers dans la mise en conformité de leurs parties privatives.

Par ailleurs, elle œuvre pour préserver la qualité de l’eau des rivières et prévenir les risques d’inondation. Pour ce faire, elle agit en lien avec les deux syndicats d’assainissement qui gèrent les réseaux de transport des eaux collectées par Plaine Vallée vers les stations d’épuration.

En savoir plus

 

logo de lien pour partager la page sur Facebooklogo de lien pour partager la page sur Twitterlogo de lien pour partager la page sur Google pluslogo de lien pour partager la page par email

AGENDA