Les gestes utiles

Pour préserver au quotidien l’environnement et la qualité de l’eau

En France, plus des trois quarts des foyers sont raccordés à l’assainissement collectif composé de près de  300 000 km de canalisations d’eaux usées (200 000 km en séparatif et 97000 kmen unitaire). Chaque année, les stations d’épuration  traitent environ 7 milliards de m3 d’eaux usées (eaux usées domestiques et eaux pluviales).

1 – Je ne jette pas « tout à l’égout »

Afin d’assurer le bon fonctionnement du réseau d’assainissement, de la station d’épuration et la préservation des milieux naturels, voici une liste de produits qui ne doivent jamais être jetés dans le réseau d’assainissement :

  • Les épluchures de fruits et légumes
  • Les substances chimiques (peinture, solvant, désherbant…
  • Les médicaments
  • Les huiles et graisses (friture, cuisson, huile de vidange … )
  • Tout objet solide (couches, mégot de cigarette, protection hygiénique, cotons tiges … )

2 – Halte aux lingettes dans le réseau d’assainissement !

Il ne faut que quelques heures à vos eaux usées pour parvenir à la station d’épuration. A contrario, les lingettes se décomposent très lentement. Lorsqu’elles arrivent à la station, elles n’ont pas encore été dégradées.

L’accumulation de lingettes entraîne des perturbations du réseau, et nécessite davantage de maintenance et de surveillance, ce qui a pour conséquence d’augmenter le coût de l’assainissement et donc de votre facture d’eau.

En résumé

Jeter les lingettes dans les réseaux d’assainissement :

  • Risque de boucher vos toilettes
  • Obstrue les réseaux d’assainissement
  • Provoque le dysfonctionnement des pompes des stations de relevage
  • Engorge les dégrilleurs des stations d’épuration
  • Perturbe la bonne épuration des eaux usées
  • Peut générer des débordements des eaux usées vers le milieu naturel
  • Augmente la facture d’eau