Le réseau Plaine Vallée

Le réseau d’assainissement

L’Agglomération Plaine Vallée gère la collecte des eaux usées et pluviales. Au quotidien, elle entretient un réseau de canalisations de 670 km, le rénove et accompagne les particuliers dans la mise en conformité de leurs parties privatives. Elle réalise également les diagnostics et travaux nécessaires à la réhabilitation et au développement de son réseau.

Il existe deux types d’assainissement :

  • collectif, si votre rue est équipée d’un réseau public de collecte des eaux usées relié à une station d’épuration
  • autonome, pour les rues qui ne sont pas raccordées au réseau. Les propriétés non raccordées doivent être équipées d’un dispositif d’assainissement autonome, conforme à la réglementation en vigueur et apte à traiter les eaux usées avant leur rejet dans le milieu naturel. Pour ces réseaux, Plaine Vallée intervient pour s’assurer du bon fonctionnement et de l’entretien des ouvrages privés.

Rénovation du réseau d’assainissement boulevard Cotte à Enghien

De la collecte à la station d’épuration

Sur le territoire de la communauté d’agglomération, de nombreux acteurs œuvrent à une bonne gestion des eaux usées et pluviales.

Plaine Vallée collecte en amont les effluents pour les acheminer vers les réseaux de transport du SIARE (Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la Région d’Enghien-les-Bains) et du SIAH (Syndicat Intercommunal d’Aménagement Hydraulique des Vallées du Croult et du Petit Rosne).

Ces effluents sont ensuite acheminés dans les stations d’épuration du SIAAP (Syndicat Interdépartemental d’Assainissement de l’Agglomération Parisienne) à Achères et du SIAH à Bonneuil-en-France.

Une fois traitées, les eaux usées sont rejetées dans la Seine.

Préserver la qualité de l’eau et prévenir les inondations

Les aménagements assurés par Plaine Vallée veillent à limiter les apports d’eaux pluviales au réseau, notamment en privilégiant les réseaux de type séparatif (eaux usées et eaux pluviales séparées) qui couvrent actuellement 80 % du territoire, et ainsi contribuer à améliorer la qualité de l’eau.

Pour réduire le risque d’inondation lors d’épisodes orageux, plusieurs bassins de retenue et postes de relèvement des eaux pluviales ont été mis en service. Des ouvrages annexes complètent ce dispositif.