L’habitat adapté

Dans le cadre de la réhabilitation du domaine régional de la Butte Pinson, l’agglomération Plaine Vallée œuvre pour le relogement de 115 familles, issues de la communauté des gens du voyage. 

Un programme de relogement des gens du voyage sédentarisés

Le programme d’habitat adapté établi par Plaine Vallée prévoit la création de 93 logements destinés à accueillir 415 personnes issues des gens du voyage. Les familles éligibles au relogement en habitat adapté sont, pour la plupart, sédentarisées depuis plus de 40 ans, sur les communes de Groslay et Montmagny.

Les trois terrains retenus pour la construction se situent au nord du domaine régional de la Butte Pinson :

  • le « Champ à Loup » à Groslay (15 321 m² – 38 logements)
  • les « Rouillons » à Groslay (7 500 m² – 20 logements)
  • le « Pintar » à Montmagny (20 800 m² – 35 logements)

Plaine Vallée a confié la maîtrise d’œuvre de cette opération à un bailleur social, en charge de la construction des logements et de leur gestion locative. Les habitations ainsi réalisées par l’Opac de L’Oise sont des appartements de type T2, T3 et T4 et permettront d’accueillir une à deux caravanes sur la parcelle.

Perspective de logement T4

 

Les permis d’aménager des 3 sites ont été obtenus entre janvier et mars 2017. Et les premiers travaux ont démarré en septembre par la démolition du hangar sur le site des Rouillons. Par la suite et sous réserve des consultations aux entreprises, les interventions se succèderont au cours de l’hiver et du printemps prochains, en commençant par le défrichage, puis la réalisation des clôtures et enfin le nettoyage qui consiste à la dépollution des sites.

A noter que ces interventions seront menées tout d’abord sur le site des Rouillons.

Au cours de l’année 2018, les travaux de voirie puis les constructions pourront être engagés.

La réhabilitation du domaine régional de la Butte Pinson

Le projet de réhabilitation vise à ouvrir aux visiteurs ce vaste domaine de 114 hectares, et d’en faire un lieu de vie et de rencontres. Des jardins associatifs et une ferme pédagogique s’y sont déjà développés. Le site avec son passé arboricole et horticole possède tous les atouts pour devenir un lieu privilégié de partage et de promenade. Un ruban de verdure, véritable colonne vertébrale du parc, fera le lien entre les différentes activités de loisirs et desservira les surfaces de cultures dédiées aux habitants.

De nombreux partenaires œuvrent au projet de réhabilitation :

  • La Région via l’Agence des Espaces Verts (AEV)
  • Les départements du Val-d’Oise et de Seine-Saint-Denis
  • Les Communautés d’Agglomération de Plaine Vallée et Plaine Commune
  • Le Syndicat Intercommunal d’Études et d’Aménagement de la Butte Pinson (SIEABP)
  • L’Établissement public d’Aménagement de la Plaine de France
  • Les 4 communes traversées par la Butte : Montmagny, Groslay, Villetaneuse et Pierrefitte

Lire aussi – pour aller plus loin sur le domaine régional de la Butte Pinson :

http://aev-iledefrance.fr/les-missions/amenager-le-territoire/les-perimetres-regionaux-d-intervention-fonciere/prif-butte-pinson