L’accueil des gens du voyage

Trois aires d’accueil des gens du voyage sont installées sur les communes de Domont, Montmagny et Saint-Brice-sous-Forêt, conformément au cadre fixé par le Schéma Départemental du Val d’Oise. C’est l’agglomération qui en assure l’aménagement et l’entretien.

Pourquoi des aires d’accueil ?

Depuis la Loi Besson de 1990 et la Loi de juillet 2000, les communes de plus de 5000 habitants et les intercommunalités sont tenues d’aménager des aires d’accueil pour les gens du voyage. Cette obligation légale est transposée au niveau territorial dans le Schéma directeur des aires d’accueil du Val d’Oise.

Sur le territoire de l’agglomération, les gens du voyage sont majoritairement des familles « semi-sédentaires » qui sont installées depuis plusieurs générations dans le Val d’Oise. En aménageant 3 aires d’accueil pour les gens du voyage, la Communauté d’Agglomération répond ainsi aux prescriptions fixées par la Loi.

Les aires d’accueil Plaine Vallée

Aire d’accueil de Domont

Située à la limite de Bouffémont, le long de la RD909, elle peut accueillir jusqu’à 24 caravanes.

Aire de Montmagny

Située sur le boulevard Maurice Utrillo, cette aire, achevée en septembre 2015, a une capacité d’accueil de 30 caravanes.

Aire d’accueil de Saint-Brice-sous-Forêt

Elle est située au nord de la ville, sur la RD301. Son réaménagement en 2012 a permis d’augmenter la capacité d’hébergement de 30% et de rendre l’aire accessible aux personnes à mobilité réduite. Elle accueille désormais 28 caravanes.

Pour faciliter le fonctionnement des aires et la gestion des flux financiers, un système de prépaiement a été mis en place afin de prélever les dépenses relatives aux consommations d’eau, d’électricité et le forfait d’hébergement.