Les polices municipales

Par ses actions, la police intercommunale prévient la délinquance, protège et sécurise l’espace public pour une meilleure tranquillité de vie.

La compétence sécurité a été transférée à l’Agglomération sur les villes d’Andilly, Deuil-La Barre, Groslay, Margency, Montmagny, Montmorency, Saint Gratien et Soisy-sous-Montmorency. Jusqu’à une éventuelle décision de restitution prise par Plaine Vallée ou, au plus tard jusqu’au 1er janvier 2018. Cette compétence s’exerce uniquement sur ce périmètre. Pour autant, les villes de Domont, Enghien, Ezanville, Saint-Brice disposent d’une police municipale mais qui n’est pas mutualisée.

 

Policiers municipaux à vélo

Pour la police d’agglomération, l’autorité statutaire est assurée par l’EPCI via son Président tandis que l’autorité fonctionnelle est sous l’entière responsabilité des Maires, seuls détenteurs des pouvoirs de police.

Les agents de police transférés à Plaine Vallée ont donc une compétence partagée : municipale lorsqu’ils travaillent sur la commune pour laquelle ils ont été affectés et intercommunale lorsqu’ils sont regroupés pour des opérations de portée communautaire.

Police municipale : Missions

Afin de développer et de maintenir un cadre de vie sûr pour les habitants de Plaine Vallée, la Police municipale articule ses missions quotidiennes autour de trois domaines d’activités :

  • la sécurité des personnes et des biens,
  • l’îlotage et le service de proximité qui favorisent le dialogue avec les habitants,
  • le service d’intervention en matière de prévention et de dissuasion de la délinquance.

Dans le souci d’améliorer le quotidien des personnes, de répondre davantage aux démarches sociales de prévention et de sécurité, et de lutter efficacement contre le sentiment d’insécurité, la Police municipale exerce différentes missions.

Police Municipale motard

  • La Police municipale gère notamment le respect des arrêtés municipaux, le service des objets trouvés, les accidents matériels et corporels, les assistances à personnes en danger, les cambriolages et les Opérations Tranquillité Vacances, les foires et marchés, la répression en matière de sécurité routière avec les verbalisations et les mises en fourrière, les atteintes à l’environnement, les constatations d’urbanisme telles que les anomalies de permis de construire, la prévention routière dans les écoles élémentaires. Lorsqu’elle est mutualisée, elle s’occupe enfin, de la sécurité lors des manifestations et des événements organisés sur l’Agglomération.
  • Pour gagner en efficacité, la Police municipale fonde ses actions sur un dialogue continu et direct avec la population. Ce rapprochement passe naturellement par une écoute permanente et une forte présence des agents sur le terrain. Afin que la Police municipale soit accessible à tous, en tout 11 postes de Police municipale ont ainsi été installés sur l’ensemble du territoire intercommunal.
  • Pour favoriser un cadre de vie agréable, Plaine Vallée a mis en place un système de vidéoprotection qui assure, en complément des actions de la Police municipale, la protection des personnes et des biens, la protection des bâtiments publics et de leurs abords, la sécurité routière, la gestion du domaine public et l’assistance aux personnes.

La police d’agglomération, c’est 95 agents :

  • Dont 73 du cadre d’emploi de la police municipale,
  • Et 22 de la filière administrative ou technique.

La mutualisation a permis ….

  • De mettre en place des moyens techniques de dernière technologie, comme la radiocommunication numérique, la géolocalisation des personnels et des logiciels de cartographie des faits de délinquance et de traitement des procédures policières,
  • La mise en intercommunalité d’une unité cynotechnique,
  • La mise en interopérabilité des réseaux de radiocommunication des polices de l’Agglomération avec celui de la Police Nationale